Le groupe originaire de Philadephie Death of Lovers sort ces jours-ci un premier EP intitulé Buried Under a World of Roses.

Voici une critique excellente et précise piquée sur le net : "Voix morne, lente mélodie et percussions laborieuses créent une atmosphère écrasante, déprimante. Leurs influences sont importantes (Joy Division, The Cure, etc) et leur son unique et envoûtant en font à coup sûr un futur grand groupe."

1390499281_front-400x400