Le prodige français Woodkid dont j'avais tant apprécié l'abum venait défendre celui-ci ce dimanche 5 mai dans un Cirque Royal archi-bourré dans le cadre des Nuits 2013.

P1040981

Sans hésitation on peut affirmer que le spectateur a assisté à un concert exceptionnel.

Musicalement, assisté par la Mons Orchestra au grand complet , 2 percussionistes et 2 claviers, le concert fut grandiose, épique par moment, avec même quelques morceaux techno-dance de la meilleure veine. La grandeur ou la grandiloquence (c'est selon) de l'abum était renforcée par un light-show simple et sobre mais éblouissant (dans tous les sens du terme) et par des projections vidéos du même acabit. Au passif du concert, on soulignera la platitude des quelques morceaux où l'artiste se veut plus calme et mélodieux, ils se ressemblent tous.

Le public véritablement enthousiasmé (du haut du balcon au devant de la scène, tout le monde debout une bonne partie de la soirée) réserva à Woodkid une ovation finale de premier ordre.

Il y a des concerts dont on sort en se disant qu'on a assisté à quelque chose d'unique qu'on reverra difficilement (tel le tout premier concert d'Arcade Fire dans ce même CR il y a quelques années), c'est certainement le cas ici !!!