21 avril 2017

Kendrick Lamar - DAMN.

Critique du journal "Le Monde" : Ce DAMN. s’inscrit, en fait, dans la lignée de To Pimp a Butterfly : il est d’une poésie corrosive rare dans le rap des années 2010, qui hésite entre le prêche d’église et le cri de douleur. Le « kid » des quartiers chauds de Los Angeles ne peut s’empêcher, comme il l’écrit dans Element., de rapper « pour son quartier de Compton et non pas pour gagner des Grammys », les récompenses américaines de la musique. Le premier titre, Blood., propose une allégorie de l’Amérique.... [Lire la suite]
Posté par momo1951 à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]