TELERAMA :

"Dix artistes, issus de la scène française underground et soutenus par le label La Souterraine, saluent les vingt ans de carrière de Mathieu Boogaerts sur un disque en téléchargement gratuit... Bravissimo ! La démarche est réjouissante, et cohérente : Boogaerts, c'est justement celui auquel doivent le plus tous ces chanteurs de l'ombre — consciemment ou non. Non seulement il fut l'un des refondateurs de la chanson dans les années 1990 avec un minimalisme que, désormais, tous reprennent (ou presque) à leur compte ; mais il prouve depuis qu'on peut s'épanouir artistiquement et fédérer un public en toute discrétion médiatique.

Artiste important donc, aux textes fins et aigus, à la douceur souvent trompeuse et à la mélancolie délicate. Celles et ceux qui le reprennent ici l'ont bien compris, mettant les textes en valeur, parvenant à le revisiter sans le dénaturer : Chevalrex, par exemple, qui offre un lyrisme quasi cinématographique à Dom, belle chanson de deuil. Maud Octallinn, à l'étrange voix bleue, qui fait de Minuit une ode quasi fantomatique. Témé Tan, qui donne des échos urbains et tendus à Bandit. Quant au chanteur O, il reprend J'en ai marre d'être bleu (sur les éternels doutes de la vie à deux) en s'avançant sur un fil, comme le héros de la chanson, tout en osant un crescendo poignant. Il confère au morceau une ampleur remarquable."

Album absolument jouissif à télécharger ICI.

a2485251498_10