"Mignon et trash, le premier album de Grand Blanc est une petite tuerie", ainsi titraient les Inrocks la semaine passée (voir article intégral ici) à propos de Mémoires Vives.

Et on ne peut qu'approuver cette assertion, c'est du rentre-dedans pas possible, ça prend parfois des airs de Bashung, Indochine, de pop suédoise aussi.

Bref, très très recommandé !!!

front