Shutter island est un polar passionnant, parfaitement maîtrisé, et une plongée angoissante dans les eaux troubles et sombres de la folie mentale.
L'atmosphère est lourde, oppressante. Dès le début du récit, on sent confusément que quelque chose ne tourne pas rond. Des détails bizarres surviennent. Des doutes surgissent. Sensation de malaise, qui va crescendo jusqu'au dénouement, proprement ahurissant et bouleversant.

Je vous parle ici du bouquin de Dennis Lehane. Je m'étais déjà étalé en long et en large à son sujet pour vous dire tout le bien que j'en pensais (jetez-vous dessus !!!). Cathy vient de s'y frotter, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'à son tour elle en est sortie toute retournée.

En attendant, Martin Scorsese et son protégé Leonardo DiCaprio ont fait un hold-up sur le box-office nord-américain ,  le film   a récolté pour son premier week-end plus de 40 millions de dollars, ce qui constitue un record  pour l'un comme pour l'autre, jamais un de leurs films n'avait atteint des chiffres pareils lors du premier WE d'exploitation.

19151192