Ben oui, qu'est-ce qu'il a lu le Momo pendant ses vacances ? Deux bouquins, absolument différents l'un de l'autre.

Tout d'abord Profondeurs de Henning Mankell.

P1

Au début de la première guerre mondiale, un officier de marine suédois, Lars, se voit confier une mission secrète : sonder une nouvelle voie maritime et la cartographier.
Sa mission l'entraine sur une île hostile et d'apparence inhabitée. Sauf qu'elle ne l'est pas, il y rencontre et s'éprend d'une sauvageonne, Sara, veuve d'un marin disparu en mer.

De mensonges en mensonges, entre Christina sa femme qui en perd la raison et Sara qui s'accroche à l'espoir de partir avec lui loin de cet îlot hostile, Lars va s'engouffrer dans un abîme intérieur incontrôlable : il s'inventera des missions secrètes, au risque d'être radié de son poste (qu'il perdra quand même) et finira par basculer dans la violence (allant jusqu'au meurtre puis dans la folie jusqu'à l'issue fatale...).

Henning Mankell m'avait accroché pour ses romans policiers, le voilà qu'il réussit à me scotcher avec un roman noirissime, lent, loin des standards "Livres de plage" mais magnifique!

Le second, un "policier", s'intitule Je te vois, de Gregg Hurwitz, auteur de scénario pour la TV et le cinéma US qui en est à son tout premier roman. Chaudement recommandé par Sébastien Ministru dans sa rubrique littéraire de Télémoustique, je m'y suis donc plongé.

P2

Auteur de romans policiers, Drew Danner se réveille à l'hôpital sans aucun souvenir d'avoir été retrouvé inconscient à côté du cadavre de son ex-fiancée. Alors que les circonstances l'accablent, lui-même ne sait s'il est coupable ou innocent. Faute de preuves suffisantes, Drew n'est cependant pas inquiété par la justice. Mais il veut se laver de tout soupçon. Pour reconstituer son histoire, Drew, l'écrivain, décide de devenir son propre personnage, et d'explorer les nombreux recoins de son existence. Même si, pour cela, il doit installer des caméras de surveillance chez lui afin de pouvoir observer ses moindres faits et gestes...

J'avoue que, contrairement à l'autre, je ne suis pas resté scotché, l'intrigue est intéressante mais ça bouge et surprend peu. Ca m'a plu mais rien d'extraordinaire. Les passages vraiment appréciés sont ceux qui décrivent Los Angeles et ses quartiers interlopes.