Réumé :

Un jeune couple d'anglais, juste marié, est en train de diner en tête à tête dans une suite d'hôtel, avant leur nuit de noce. L'ambiance est contrainte, de par la présence des serveurs, mais surtout à cause de la peur liée à l'acte sexuel qui approche inéluctablement. Il s'agit d'une crainte de l'échec chez le jeune homme ("venir trop vite") et d'un dégout plus profond chez la jeune fille, un dégout pour l'acte sexuel qu'elle avait jusqu'à présent tenu en échec en le niant mais qui planait comme une ombre sur son bonheur depuis le début et qu'elle doit finalement affronter.

IAN

Mon avis :

Chaud amateur depuis longtemps de Ian McEwan, ce bouquin vient largement conforter mon opinion.

McEwan est indéniablement un grand de la littérature contemporaine britannique et il manie ici sa merveilleuse plume avec une maîtrise admirable pour évoquer le malaise, l’anxiété, et l’affection marquant "la fin de l'innocence" d'un jeune couple. Le tout doublé d'une critique acerbe d'une certaine société bien-pensante et frustrée au tout début de la libérations sexuelle du début des années 60.

Le nombre peu élevé de pages (150) donne à ce magnifique roman une densité époustouflante tout en étant d’une sensibilité et d'une justesse remarquables.